1775

Créée en 1775, la Maison Houbigant est l’unique maison ayant traversé 4 siècles.

Au cours de ces siècles, les parfumeurs de la Maison Houbigant ont fait des découvertes sur la formulation des fragrances qui ont à jamais révolutionné la construction des parfums. Il n’est pas exagéré de dire que sans Houbigant la parfumerie comme nous la connaissons aujourd’hui n’existerait pas.

Paris 1775. Jean-François Houbigant ouvre boutique rue du Faubourg Saint-Honoré. « A la Corbeille de Fleurs ». Très tôt, le parfum exquis de ces fleurs embauma les palais des rois et ne cesse de se répandre depuis trois siècles. Dès le début, les parfums Houbigant eurent la faveur des Familles Royales et les Noblesses d’Europe, dont Marie-Antoinette, Reine de France et épouse de Louis XVI.

Houbigant révéla aux dames de la cour de Versailles, les effets romantiques d’un éventail légèrement parfumé. « A la Corbeille de Fleurs » était le lieu de rencontre des « Muscadins ». Ce groupe de jeunes gens à la page parmi lesquels figurait Joséphine, future impératrice de France, devait ce surnom à leur passion du musc.

1815

Les parfums Houbigant garnissaient les coffres de Napoléon lors de ses nombreuses campagnes à la conquête de l’Europe.
Encore aujourd’hui, une facture de vente datée de 1815, au nom du Prince Napoléon, orne les murs chez Houbigant. Un souvenir de la période historique des « Cent Jours ».

1829

En 1829, Houbigant est nommé parfumeur attitré de Sa Majesté la Princesse Adélaïde d’Orléans, sœur du Roi Louis-Philippe.

1838

Jean-Francois Houbigant

En 1838, la maison française devient parfumeur licencié de sa Majesté La Reine Victoria d’Angleterre. Le Tsar Alexandre III, nomme Houbigant parfumeur attitré a la cour Impériale de Russie, titre qu’il conservera jusqu’en 1917, à la veille de la Révolution Russe. Il est écrit que l’impératrice douairière et sa sœur la Princesse Alexandra, épouse du Roi Edouard VII d’Angleterre, faisaient leurs emplettes de Noël ensemble, chez Houbigant.

Les registres de ventes précieusement conservés chez Houbigant, sont une preuve vivante de la longue et passionnante histoire de cette maison. Ces registres ressemblent de près l’Almanach de Gotha, le registre des cours européennes.

Vous y retrouvez des noms illustres tels : Napoléon III et son épouse l’Impératrice Eugénie, de 1852 à 1870, date à laquelle ils ont du fuir le pays, la Guerre Franco Prussienne ayant été déclarée.

La Comtesse de Saxe, le Roi et la Reine de Hollande ; la Reine d’Italie ; la Princesse Napoléon (Clotilde) ; La Princesse Mathilde, sœur de Napoléon ; La Princesse de Battenberg ; Le Duc de Moucy ; Tolstoi ; l’Ambassadeur de Russie ; Guy de Maupassant ; les Rotschild et plusieurs autres. Les cadres enfermant les factures de ventes (1823 et 1893) des « Enfants de France » nous rappellent la famille royale, enfants et petits-enfants du Roi de France, de cette époque lointaine.

En plus d’être une maison reconnue par les personnalités du monde entier, Houbigant a aussi été le berceau de découvertes qui ont à jamais révolutionné le monde de la parfumerie.

1880

En 1880, le Parfumeur Paul Parquet prend la tête de la maison. C’est sous sa direction que en 1882 est créé Fougère Royale, une fragrance qui définit une nouvelle catégorie de parfums, la « Fougère », qui est encore aujourd’hui une des familles les plus utilisées pour les frgrances masculines.

1882-1910

Houbigant,The original perfume bottle, 1882

La créativité de Paul Parquet ne s’arrêta pas à Fougère Royale, il continua à créer des parfums en utilisant des ingrédients synthétiques parmi lesquels Le Parfum Idéal en 1900, Cœur de Jeanette en 1908 et le Parfum Inconnu en 1910.

1912-1941

En 1912, le Parfumeur Bienaimé succède à Paul Parquet et introduit Quelques Fleurs, le premier bouquet multi-floral que la parfumerie a connu.

1973

Fasciné par le monde de la parfumerie dès son plus jeune âge, Michele Perris commence très tôt à travailler avec les sociétés de parfumerie et de cosmétique les plus prestigieuses.

C’est ainsi qu’en 1973 il rencontre le dernier descendant de la famille Houbigant et commence sa collaboration avec la Maison en tant que consultant.

1981

Pendant les années de collaboration, une grande amitié se développe entre les deux hommes et quand Michele ouvre sa première société en 1981, c’est pour distribuer les parfums de la Maison Houbigant.

Des années plus tard, le propriétaire, pour des raisons de santé, doit vendre les marques une après l’autre et enfin se séparer de la Maison Houbigant. Dès qu’est en mesure de le faire, la famille Perris (les enfants ont entretemps rejoint l’entreprise) met un point d’honneur à essayer de reconstruire la Maison Houbigant.

2005 ...

Leurs efforts sont enfin couronnés en 2005 lorsqu’ils acquièrent le contrôle du nom Houbigant pour les fragrances et la cosmétique. Depuis ce jour la famille Perris a concentré toute son énergie pour restituer au nom Houbigant tout le respect et le prestige qu’il mérite.

Pour maintenir la tradition la composition des parfums Houbigant se fait toujours à Grasse, jardin mondial des parfums ou, il y a deux cents ans, Jean-François Houbigant fit ses premières créations.

Houbigant, la plus ancienne maison de parfums, est toujours sous administration familiale. La marque doit cette longue vie a deux cents années d’élégante tradition française et a son esprit innovateur, un héritage inégalé dans le monde de la parfumerie.